Le tourteau fromagé au lait de chèvre

Il était logique, que Légendes du Poitou fasse honneur au lait de chèvre, dont le Poitou est un producteur historique et traditionnel.
Particulièrement digeste, le lait de chèvre renferme plus de calcium, magnésium, potassium et de phosphore que le lait de vache. Le tourteau fromagé au lait de chèvre, Légendes du Poitou, a une petite pointe acidulée et un délicieux goût de terroir.
Le tourteau Fromagé, son origine:
 Le tourteau fromagé tient son nom de « tourterie » qui signifie « gâteau » en Poitevin, spécialité du Poitou Charente.
Il était de coutume de préparer des tartes au fromage Blanc (ou caillé, quand le fromage n’est pas lissé) de chèvre. Ces gâteaux étaient cuits dans des fours de ferme. Il arriva qu'un de ces gâteaux fût oublié dans le four. Quand il fut récupéré, son volume avait fortement augmenté et la croute en était bien noire. La cuisinière voulut le jeter mais, finalement, elle le donna à ses voisins. Ceux-ci coupèrent le gâteau et s'aperçurent que l'intérieur non seulement n'était pas brûlé mais en plus, il était fort moelleux et savoureux, le tourteau fromagé était né.
 Sa fabrication, dépendante de nombreux paramètres, dont la température de cuisson et la qualité du fromage Blanc (ou caillé quand il n’est pas lissé). Il aura fallu de la passion et l’amour du produit pour mettre au point  et transmettre se savoir- faire reconnu.
Cette recette date du 19 éme siècle et était réservée, jusqu'à une époque récente (vers 1960) aux grandes fêtes : à Pâques, pour marquer le renouveau du printemps, lorsque les petits chevreaux étaient vendus et que le lait était frais - à la Pentecôte - aux repas de noces, et, à cette occasion, on les préparait en commun les jours précédant le mariage.
Aujourd’hui le tourteau fromagé est décliné avec du fromage Blanc de vache ( ou caillé quand il n’est pas lissé) ou de  Chèvre comme à l’origine et se déguste toute l’année.